UNASS, notre histoire

 

L’Unass 45 ans d’histoire

 

A l’initiative de quelques « postiers » passionnés de secourisme et l’exerçant par ailleurs, à la FNPC (1) ou à la Croix Rouge, c’est en 1966 que la première association de secouristes des PTT voit le jour dans le Rhône ; son président fondateur, Émile Rouvière, est décédé en 2014 à l'âge de 104 ans. (1) FNPC Fédération nationale de la protection civile

L’idée de promouvoir le secourisme dans l’administration employant des facteurs et des agents des lignes, exposés à des risques professionnels, suit son chemin. Cinq ans plus tard, avec l’aide des Directions locales et du Ministère, c’est près d’une vingtaine d’associations départementales qui sont créées, sur tout le territoire métropolitain. L’expansion va ensuite se poursuivre à un rythme soutenu. En 1984, tous les départements sont couverts par une association, y compris l’outre mer.

Très vite le besoin de fédérer l’ensemble de ces associations, de leur donner une visibilité vis-à-vis des postiers, une reconnaissance nationale des pouvoirs publics et aussi d’impulser une dynamique collective conduit à la création d’une union nationale. En 1970, ce sera donc l’UNASS - Union Nationale des Associations de Secouristes et Sauveteurs des PTT - qui deviendra plus tard « des groupes La Poste et Orange ». Cette union, grâce à l’implication de ses équipes territoriales, a contribué depuis à former, entraîner et recycler au secourisme des générations de postiers, de salariés d'Orange, mais aussi leur famille et les retraités.

 

Notre environnement

L’UNASS acteur de lien social

Ses objectifs et la nature de ses activités ont toujours positionné l’UNASS au cœur d’un secteur regroupant les autres associations de la prévoyance et de la solidarité. Au côté des autres associations qui contribuent au lien social, l’UNASS est le partenaire des organismes qui gèrent les activités sociales et culturelles au sein des deux communautés d’intérêts La Poste et Orange, qu’il s’agisse du COGAS de La Poste ou du CCUES d’Orange.

Son champ d’action dépasse aujourd’hui très largement ce périmètre d’origine. Après avoir investi les filiales des groupes, son expertise lui offre l’opportunité d’intervenir auprès d’organismes relevant de la mutualité, de l’économie sociale ou des services publics.

Pour développer ses actions de formation au secourisme et de secourisme opérationnel, l’UNASS peut compter sur un réseau de 64 associations territoriales mono ou pluri départementales affiliées qui couvrent l’ensemble du territoire métropolitain ainsi que les départements d’Outre Mer et la Polynésie.

L’UNASS acteur des premiers secours

Association et organisme de formation, l’UNASS est aussi un acteur reconnu et impliqué dans les activités et missions de sécurité civile. Dans ce cadre, elle y retrouve les autres grandes associations du secourisme et de la santé, avec lesquelles, elle partage la gestion de dispositifs prévisionnels de secours, l’aide à la population en cas de catastrophe ou d’autres missions d’assistance aux pouvoirs publics.

A ce titre, elle est un membre permanent de l’Observatoire national du secourisme qui a pour mission de définir les besoins, établir les programmes et valider les contenus des formations aux premiers secours en France.


Acteur de premier secours


Nos instances

Le fonctionnement de l’UNASS repose sur le fondement de la loi de 1901 sur les associations.

Les instances statutaires se composent :

  • d’un président national et d’un bureau national qui assurent la gestion quotidienne,
  • d’un conseil d'administration qui administre l’Union,
  • d’une assemblée générale annuelle, composée des instances et équipes nationales, des présidents et des délégués des associations affiliées, qui délibère sur les rapports annuels,
  • d’un congrès biennal, composé des instances et équipes nationales, des présidents et des délégués des associations affiliées, qui désigne les instances nationales et définit les orientations de l’UNASS pour la mandature,
  • de 64 associations de métropole et d’outre mer.

Les équipes nationales d’experts se composent :

  • d’une équipe pédagogique nationale chargée d’aider le comité directeur à prendre les bonnes décisions en matière de formation de sauveteurs, de secouristes et de formateurs et d’être soutien aux équipes pédagogiques territoriales,
  • d’une équipe opérationnelle nationale chargée d’aider le comité directeur à prendre les bonnes décisions en matière de missions de sécurité civile et d’être soutien aux associations territoriales agréées « missions de sécurité civile » tant dans l’emploi et la formation de ses équipiers que dans leurs choix d’investissement en matériels d’intervention.